Logo Université Laval Logo Université Laval

La correction

Partager :

La correction est une étape importante du processus d'évaluation. En tant qu'enseignante ou enseignant, votre rôle consiste d'une part, à corriger les évaluations de façon objective, juste et transparente et d'autre part, à fournir de la rétroaction.

  • Lors de la correction, respectez l’alignement pédagogique du cours. Portez un jugement évaluatif qui compare la performance d’une étudiante ou d’un étudiant aux objectifs d'apprentissage et aux apprentissages réalisés dans le cadre d’un cours.
  • Créez ou utilisez le bon outil de correction selon la méthode d’évaluation privilégiée. Utilisez des grilles de correction simples, avec des critères d’évaluation clairs et bien définis.
  • Si l’évaluation s’y prête bien, corrigez la même question ou la même section pour l’ensemble du groupe, plutôt qu’un examen ou travail entier à la fois.
  • Corrigez à l’aveugle: masquez les noms sur les travaux ou examens.
  • Si vous faites partie d'une équipe de correction, validez la compréhension de la grille d’évaluation et comparez la correction de quelques copies en groupe pour vous arrimer.
  • Soyez à l’affût des biais de correction qui peuvent influencer le jugement lors d’une correction. Pour plus de précisions, consultez les stratégies pour éviter les biais possibles dans la correction de production d’étudiants.

Divers outils de correction

Les outils de correction varient selon la méthode d’évaluation privilégiée.

Correction de questionnaires ou d’examens

La correction d’un examen avec questions à réponses choisies (vrai ou faux, questions à choix multiples, questions de type association, etc.) porte sur l’exactitude de la réponse fournie par l’étudiante ou l’étudiant. Cette correction peut se faire automatiquement à partir de l’outil Questionnaire ou du lecteur optique.

Correction d’un questionnaire à partir de l’outil Questionnaires de monPortail

L’environnement numérique monPortail propose l’outil Questionnaires avec lequel il est possible de paramétrer les questions pour une correction automatique. Vous pouvez aussi inscrire un commentaire de correction et apporter des ajustements avant la publication des résultats.

L’outil Questionnaire peut être utilisé lors d’évaluation en présentiel ou à distance. Assurez-vous que les étudiantes et les étudiants ont accès à un support numérique adéquat.


Correction d’un questionnaire avec le lecteur optique

La Direction des technologies de l’information (DTI) offre un service de lecteur optique permettant une correction automatisée à partir d’une feuille-réponse. Cet outil est possible pour les examens en présentiel seulement.

Pour déposer une demande de traitement par lecteur optique, vous devez remplir le formulaire de demande de traitement. Pour toute question, contactez l’assistance du lecteur optique de marques de la DTI à l’adresse suivante: lecteur-optique@dti.ulaval.ca.

Lors de la passation de l’examen par les étudiantes et les étudiants, remettez une feuille d’instructions à ces derniers afin que leurs réponses soient conformes.

Pour plus de renseignements sur le fonctionnement de ce lecteur et sur la façon d’interpréter les statistiques fournies dans le rapport, consultez la section sécurisée de la Direction des technologies de l'information.


Analyse de la qualité d’un questionnaire à partir des statistiques

En plus de la correction automatique, l’outil Questionnaire et le lecteur optique compilent les résultats et proposent des statistiques, notamment la distribution des notes, le taux de réussite des étudiantes et des étudiants pour chaque question et les indices de discrimination des questions. Ces statistiques s’avèrent très intéressantes pour assurer un suivi de la qualité de vos questionnaires. Les ressources suivantes indiquent comment utiliser les statistiques pour améliorer la qualité d’un questionnaire.

 

Correction de tâches complexes à partir de critères d’évaluation

Une tâche plus ou moins complexe réfère, entre autres:

  • lors d'une question d'examen, à la rédaction d’une réponse élaborée
  • dans le cadre d’une autre méthode d’évaluation, à la réalisation/production d’une tâche spécifique.

La correction d'une tâche plus ou moins complexe s’accompagne de critères d’évaluation intégrés à des outils ou grilles qui facilitent cette correction.

1. Formuler des critères d’évaluation

Dans ce contexte, se munir de critères d’évaluation est essentiel à une correction valide, fiable, juste et transparente. Les critères d’évaluation guident la personne qui évalue et aident les étudiantes et étudiants à comprendre les attentes et la correction effectuée. En ce sens, leur formulation doit refléter les objectifs d’apprentissage poursuivis et être cohérente avec la tâche demandée.

Les critères sont formulés à partir de deux éléments : un indicateur et une qualité recherchée.

Indicateur+Qualité=Critère d’évaluation
Manifestation observable d’un apprentissage +Description d’une attente liée à l’indicateur=Pour porter un jugement sur la valeur ou la qualité d’un apprentissage
Des exemples
Communication avec le patient+Adéquation=Communique adéquatement avec le patient
Conception de réseaux logistiques intégrés+Efficacité=Conception de réseaux de logistiques intégrés efficaces
Utilisation de la théorie cinétique des gaz+Conformité=Utilisation conforme de la théorie cinétique des gaz

Le nombre de critères à utiliser lors d’une évaluation varie selon l’ampleur de la tâche. L’outil d’aide à la rédaction des critères d’évaluation des apprentissages propose des exemples d’indicateurs, de qualités et de formulations de critères d’évaluation pour plusieurs méthodes d’évaluation.


2. Utiliser une grille d’évaluation comme outil de correction

Il existe plusieurs types de grilles pour outiller le processus d’évaluation et assurer la qualité de l’évaluation. Le tableau suivant distingue trois de ces grilles, chacune ayant ses particularités et ses avantages. Sélectionnez le bon type de grille en fonction de la méthode d’évaluation privilégiée et du contexte dans lequel l’évaluation se réalise. Il est possible d’intégrer une grille d’évaluation à monPortail.

 Type de grilles Échelle de mesure Utilisation Avantages et limites
La liste de vérification
Énumération d’actions, méthodes, caractéristiques ou de critères à cocher.Échelle dichotomique:

Présent/absent
Réussite/échec
1/0
Oui/non

Observation d’une situation concrète:
  • réalisation d’une tâche
  • exécution et application d’une procédure.
Repérage:
  • présence ou absence d’éléments théoriques, de comportements ou de gestes
  • utile pour une évaluation formative, dont l’autoévaluation.
Avantages:
  • rapide à concevoir
  • facile d’utilisation.
Limite:
  • aucune nuance de jugement possible.

Exemple :

Grille à échelle uniforme
Utilisation d’une même échelle pour tous les critères.

Alphabétique (A, B, C, D, E)
Numérique (1 à 5)

Qualitative
Exemple 1: très satisfaisant/satisfaisant
peu satisfaisant/insatisfaisant
Exemple 2: expert/compétent/intermédiaire/novice/débutant

Note: Il est suggéré de définir les niveaux de l’échelle dans une note explicative au bas de la grille.

  • Évaluation diagnostique avant enseignement.
  • Évaluation formative des apprentissages réalisés.
Avantages:
  • rapide à concevoir
  • facile d’utilisation
  • visuel
  • utile pour une évaluation formative, dont l’autoévaluation.
Limites:
  • absence des descripteurs
  • peu précis et plus subjectif
  • variation du jugement selon l’utilisateur
  • diversité d’interprétations possibles de l’évaluation par l’étudiant(e).

Exemple :

Grille à échelle descriptive
Chacun des critères est accompagné d’une échelle descriptive distincte et sa propre pondération

Descripteurs décrivant les niveaux de performance attendus en fonction des qualités recherchées.

Note: un exemple de descripteurs est présenté à la page 3 de la ressource Aide-mémoire - La création d’une grille d’évaluation descriptive.


  • Signifier l’évolution des apprentissages réalisés.
  • Mesurer la réalisation des apprentissages complexes.
  • Attribuer un résultat en fonction d’un standard à atteindre.
Avantages:
  • idéal pour évaluer des tâches complexes
  • jugement critérié et fiable
  • niveaux attendus explicites
  • rétroaction à même les descripteurs.
Limites:
  • conception initiale complexe et exigeante
  • format plus imposant.

Ressources complémentaires à consulter pour concevoir une grille d’évaluation

Pour concevoir une grille d’évaluation à échelle descriptive, consultez cet aide-mémoire, ce gabarit ou une conseillère ou conseiller en pédagogie universitaire de votre faculté.

Gabriel D’amours (N.D.). Les grilles d’évaluation. Direction de l’apprentissage et de l’innovation pédagogique. HEC Montréal.

Cégep à distance et Université de Sherbrooke. (2016). Grilles d’évaluation : un séminaire par Julie Lyne Leroux en 13 documents vidéo. Creative Commons : BY-NC-ND 4.0 International.  Repéré à http://evaluationfad.cegepadistance.ca/wp-content/uploads/seminaire-grilles.pdf

Correction à l’aide d’outils numériques

La correction numérique s’offre sous différentes formes et propose plusieurs possibilités de rétroaction.

Correction et rétroaction PossibilitésOutils et ressources numériques
Corriger et annoter des travaux
  • Insertion de commentaires
  • Correction linguistique avec logiciel
  • Correction avec tablette graphique ou stylet
  • Automatiser la correction à l’aide de Macro, de code
  • Utilisation de codes ou de macros

Procédure pour ajouter ou supprimer des entrées de correction automatique dans Word

Procédure pour créer ou exécuter une macro (Windows et Mac)

Vidéos Correction numérique (crédit CSRT-ULaval)

La correction numérique de travaux au format PDF (Prof Web)

Fournir une rétroaction en format vidéo
  • Captation d'un contenu à l’écran et commentaires
  • Insertion des annotations graphiques (flèches, encadrés, formes, etc.)

Screencast-O-Matic

La rétroaction narrée (Webinaire)

Effectuer une rétroaction en format audio
  • Formulation de commentaires audio personnalisés (individuels ou de groupe)
  • Retour sur les notions difficiles
Capsule audio
Audacity, Screencast-O-Matic, application dictaphone, enregistreur Windows
Paramétrer l’évaluation par les pairs
  • Les étudiant(e)s évaluent des pairs ou des équipes
Paramétrer l’évaluation par les pairs (crédit CSRT-ULaval)
Utiliser monPortail
  • Téléchargement des travaux
  • Téléversement des travaux corrigés
  • Créer une grille de correction simple (correction par l’enseignant, les pairs ou autocorrection)

Gérer la boite de dépôt

Gérer les critères d’une évaluation

Définir une grille de critères avec descriptions

Un aide-mémoire est aussi disponible. Il présente, par étapes, l’utilisation des fonctionnalités pour ces outils de correction numérique (Word, PDF, PPT et captation numérique).

 

Cette page a notamment été réalisée à partir des ressources suivantes.

Côté, F. (2014). Construire des grilles d’évaluation descriptives au collégial. Guide d’élaboration et exemples de grille. Québec : Les presses de l’Université du Québec. 

Leroux, J. L et Bélair L. (2015). Exercer son jugement professionnel en enseignement supérieur.  Dans Leroux, J.L. (dir.) Évaluer les compétences au collégial et à l’université : un guide pratique. Collection Performa, Chenelière Éducation : Montréal.

Leroux, J.L. et Mastracci, A. (2015). Concevoir des grilles d’évaluation à échelle descriptive. Dans Leroux, J.L. (dir.) Évaluer les compétences au collégial et à l’université : un guide pratique. Collection Performa. Chenelière Éducation : Montréal.

Site du Centre de services et de ressources en technopédagogie (CSRT)

Participer à une formation

Autres ressources pédagogiques qui pourraient vous intéresser...