Logo Université Laval Logo Université Laval

Éthique en enseignement

Partager :

La rentrée universitaire est maintenant derrière vous. Les activités d’apprentissage et d’évaluation soigneusement préparées, la relation pédagogique en personne ou à distance bien amorcée, votre session d’enseignement se déroule harmonieusement. Mais voilà qu’une situation problématique particulière se présente à vous, que ni votre planification, ni vos pratiques habituelles, ni le Règlement des études à eux seuls ne suffisent à régler automatiquement. Une situation qui a une incidence sur des personnes. Une situation qui génère du malaise : celui de se retrouver devant l’inédit, mais surtout celui de décider de la meilleure approche à adopter dans un contexte donné.

L’éthique dans toutes les dimensions de l’enseignement

De nombreuses situations peuvent vous amener à recourir à votre compétence éthique dans le cadre de votre pratique enseignante : l’accompagnement des étudiants et des étudiantes dans leur démarche d’apprentissage, l’animation des activités, l’évaluation des apprentissages, la supervision de stages, l’encadrement aux 2e et 3e cycles, l’engagement d’auxiliaires, etc.

Les situations suivantes vous sont-elles familières?

  • Répondre à une demande de délai pour la remise d’un travail
  • Évaluer des stagiaires en difficulté
  • Décider à qui accorder les contrats d’auxiliariat
  • Parler avec vos collègues de problèmes rencontrés avec des étudiants communs
  • Côtoyer vos étudiants ou vos étudiantes en dehors de l’Université

Autant de lieux où retrouver des enjeux éthiques de diverses natures tels que l’équité, la confidentialité, le conflit d’intérêts ou la responsabilité professionnelle. Votre compétence à résoudre les problèmes éthiques sera dès lors hautement sollicitée.

Qu’est-ce que la compétence éthique ?

Bien loin de l’application automatique d’une norme prédéterminée, la compétence éthique exige l’autonomie de jugement du sujet et une capacité réflexive développée. Elle nécessite bien sûr d’abord la capacité à reconnaître des enjeux éthiques dans une situation donnée. On en verra notamment des indices chez la personne qui :

  • se montre  capable de « se mettre à distance de la situation pour réfléchir » et d’éviter « les automatismes de la réaction spontanée ou convenue »
  • est en mesure «d’identifier les risques et les conséquences potentiels pour elle-même et pour les autres » des différentes options possibles
  • est « capable non seulement de comprendre le sens des attentes, obligations et règles, mais […] également en mesure de les évaluer en fonction des circonstances en cours »
  • « capable d’argumenter ses décisions,  […] de réfléchir à leur acceptabilité et à leur raisonnabilité ».

Comme toutes les compétences complexes, la compétence éthique varie d’un individu à l’autre et peut se développer au fil du temps. À cet égard, cette page vous propose quelques pistes à explorer. Inspiré d’une situation concrète, le module suivant vous propose une démarche systématique pour soutenir et accompagner le discernement nécessaire à l’élucidation de problèmes éthiques en situation d’enseignement.

Cette ressource a été développée grâce à la collaboration d’une équipe de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval composée de Mylène Brunet, Guy Jobin, Johanne Lessard et Jean-Philippe Perreault.

Aller plus loin

Participer à une formation