Logo Université Laval Logo Université Laval

Scholarship of Teaching and Learning (SoTL)

Partager :

Qu’est-ce que le SoTL?

Comme plusieurs enseignants, vous vous questionnez parfois sur l’efficacité de votre enseignement ou sur les retombées de certaines expérimentations ou innovations pédagogiques sur l’apprentissage des étudiants. Vous avez envie d’échanger avec vos collègues sur vos pratiques d’enseignement, soit dans le but de valider certaines pistes, de dénouer une impasse, ou simplement pour trouver de l’inspiration. Si c’est le cas, le Scholarship of Teaching and Learning (SoTL) peut assurément vous intéresser.

Bien implanté dans les universités anglophones, mais plutôt en émergence au Québec, voici les principales caractéristiques du SoTL.

«Une investigation systématique :

  • pour mieux comprendre ou améliorer les apprentissages des étudiants ainsi que les approches et pratiques pédagogiques qui influencent ces apprentissages.
  • éclairée par des écrits pertinents sur l’enseignement et l’apprentissage.
  • menée par des membres d’une communauté éducative de différents champs disciplinaires, qui s’appuyent sur leur expertise respective.
  • en collectant des données probantes auprès des apprenants et en analysant ces données dans leur contexte spécifique.
En tant qu’expertise, le SoTL est diffusé à large échelle afin de contribuer à l’avancement des connaissances et à l’amélioration des pratiques liées à l’enseignement et à l’apprentissage » (Traduction libre, Chick, 2018). Il est donc ouvert à la critique et à la révision par les pairs (O`Brien, 2008; Felten, 2013).

 
Dans la vidéo ci-dessous, des chercheurs engagés dans le SoTL décrivent également ses caractéristiques-clés:

Pourquoi et comment s’engager dans une démarche SoTL ?


1- Pour votre développement professionnel

Dans un texte phare sur la fonction professorale dans l’enseignement supérieur, Boyer (1990) est le premier à introduire le concept de scholar (érudit, expert) en enseignement. Cette vision, portée par bien d’autres par la suite, implique de concevoir les enseignants universitaires comme des professionnels-experts de l’enseignement, de la même manière qu’ils le sont en recherche dans leur champ disciplinaire. De cette vision « professionnalisante » découle une responsabilité de développer ou de parfaire vos compétences et connaissances en enseignement, et ce, tout au long de votre carrière.

Prenant appui sur les travaux de plusieurs chercheurs, Bédard (2014, 2017) propose d’inscrire le développement professionnel du corps enseignant dans une trajectoire de changement, qui se décline en quatre postures (praticien, praticien-réflexif, praticien-chercheur, chercheur) dont les caractéristiques-clés sont présentées ci-dessous:

 

Cette schématisation de Bédard, qui intègre les principes du SoTL sur un continuum, représente un cadre qui peut orienter vos actions pour favoriser votre développement professionnel, ainsi que l’amélioration et la valorisation de vos pratiques en enseignement. Ainsi, vous pourrez graduellement intégrer dans votre pratique d’enseignement certaines dimensions de la posture que vous souhaitez adopter. Par exemple, si votre posture actuelle est celle du praticien-réflexif, vous pourriez tendre vers celle du praticien-chercheur en confrontant vos questions et réflexions pédagogiques aux écrits scientifiques. Différentes mesures de soutien peuvent également vous être proposées par un conseiller pédagogique pour vous y aider.


2- Pour améliorer votre enseignement

Porter un regard réflexif sur vos pratiques, lire et échanger sur la pédagogie vous emmenera à innover sur le plan pédagogique, à expérimenter de nouvelles approches, à revoir certaines activités de vos cours, en vue de favoriser les apprentissages des étudiants.


3- Pour mieux comprendre comment les étudiants apprennent et favoriser leur réussite

Dans une perspective SoTL, vous pouvez évaluer l'efficacité et les impacts de vos innovations, et ainsi mieux comprendre ce qui favorise les apprentissages des étudiants.

Dans cette vidéo, Pat Hutching, chercheure SoTL senior, présente différentes categories de questions à se poser dans un cadre SoTL :


4- Pour faire avancer les connaissances et stimuler l’innovation en enseignement universitaire

C’est l’une des caractéristiques-clés du SoTL, qui consiste à communiquer vos résultats de recherche auprès de vos collègues, ou plus largement auprès de la communauté universitaire, dans une revue scientifique ou dans le cadre de congrès internationaux. Tout comme dans votre champ disciplinaire, vous pouvez ainsi contribuer à l’amélioration des pratiques et à l’avancement des connaissances sur l’enseignement et l’apprentissage. Des réflexions et des données probantes sur les retombées de vos innovations pédagogiques rejoindront probablement plusieurs collègues qui vivent le même type de défis dans leurs pratiques d’enseignement.

Pour Bélisle, Lison et Bédard (2016), « s’engager dans une démarche SoTL constitue un moyen d’innover dans sa pratique, de l’enrichir en se basant sur la littérature et la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage, de conserver des traces des retombées de sa pratique sur la qualité de l’enseignement et l’apprentissage, et, potentiellement, de contribuer à l’avancement des connaissances sur l’enseignement et l’apprentissage. » (p. 78). Ils proposent aux enseignants intéressés à s’engager dans le SoTL une démarche qui se décline en six étapes itératives :


Démarche SoTL pour le développement de l’expertise pédagogique



(Bélisle, Lison et Bédard, 2016, adaptée d’O’Brien, 2008)

S’appuyant sur les «bonnes pratiques» du SoTL (Felten, 2013), cette démarche est :

  • centrée sur l’apprentissage
  • située en contexte
  • appuyée par une méthodologie solide
  • réalisée en partenariat avec des pairs et des personnes ressources
  • soumise à une révision par les pairs. (Bélisle, Lison et Bédard, 2016)

Des exemples de projets SoTL

À l’Université Laval :

La Chaire de leadership en enseignement en pédagogie des sciences de la santé agit à titre de catalyseur pour favoriser l’adoption d’une démarche de scholarship de l’éducation auprès des membres du corps enseignant en sciences de la santé. Par son appui, elle contribue à l’élaboration, à l’implantation et à l’évaluation des innovations pédagogiques et à la diffusion des résultats obtenus afin de contribuer à l’avancement des connaissances et à l’amélioration des pratiques en pédagogie des sciences de la santé.

Dans d'autres universités :

Visionnez quelques exemples de projets SoTL menés par des chercheurs de l’University of British Colombia (UBC) en collaboration avec l’Institute for the Scholarship of Teaching and Learning :

Vitrine de projets SoTL à UBC

Visionnez également cette vidéo qui présente quelques exemples de projets SoTL

Examples of SoTL Projects

En résumé

Quelques moyens pour intégrer graduellement le SoTL dans votre pratique :
Porter un regard réflexif sur vos pratiques (posture du praticien réflexif). Par exemple, prendre un moment pour réfléchir aux différents aspects de l’enseignement avec lesquels vous êtes particulièrement à l’aise, et aux autres, où vous sentez que vous pourriez parfaire vos compétences. Il pourrait s’agir également de faire le point, après une séance de cours, ou après toute une session, sur ce qui a bien ou moins bien fonctionné sur le plan des apprentissages des étudiants en notant vos observations et vos réflexions dans un journal réflexif. Un conseiller pédagogique peut vous soutenir dans cette démarche de réflexion sur vos pratiques.
Échanger avec vos collègues sur vos pratiques pédagogiques : vos défis et vos bons coups, des impasses que vous souhaitez dénouer, des textes ou des ressources inspirantes, etc.
Enrichir vos réflexions et confronter vos questionnements aux écrits SoTL (posture du praticien-chercheur) ou sur la pédagogie dans votre discipline (voir liste de revues ci-dessous).
Prendre part à des activités de formation ou à des congrès sur la pédagogie ou le SoTL pour rester à l’affut de l’avancement des connaissances, pour vous inspirer et vous inciter à innover dans vos cours, mais aussi pour rencontrer des enseignants de votre domaine (voir la section « Perfectionnement »).
Colliger des données auprès de vos étudiants afin d'évaluer les retombées de certaines stratégies d'enseignement ou innovations pédagogiques sur leur engagement, leur motivation et leur réussite, etc.

Aller plus loin

Participer à une formation