Logo Université Laval Logo Université Laval

Le sens et la finalité des études universitaires

Partager :

Cette activité a eu lieu le 24 février 2006.

Description

Étudier à l’université, c’est acquérir un savoir disciplinaire, scientifique, technologique ou professionnel, ou encore développer une habileté artistique ou cultiver les humanités. Dans tous les cas, cela suppose efforts et sacrifices. On peut les consentir pour se donner un avenir, comme on dit, – et c’est bien là une motivation largement partagée chez les étudiants, une finalité non seulement légitime mais judicieuse –, ou encore pour être utile à la collectivité ou pour relever un défi personnel ou pour toutes sortes de raisons qui appartiennent à chacun. Mais quelles que soient ces finalités, par les efforts et les sacrifices qu’il requiert, l’accomplissement d’études supérieures met encore en jeu autre chose. Celui ou celle qui s’y engage participe de fait à une aventure collective qui est celle de la science, de la pensée et de la création. Celui qui enseigne transmet bien un savoir constitué et, sans lui, il n’est pas de transmission. Mais en même temps, et c’est là l’idéal même d’un enseignement rationnel réussi, celui qui étudie reconstruit en principe tout ce qu’on dit lui transmettre. C’est la capacité synthétique de reconstruire une partie d’un domaine disciplinaire sur le fond d’une recherche d’un consensus rationnel, capacité qui s’éprouve aux exigences de rigueur qui sont celles de chaque époque, que visent l’apprentissage universitaire des savoirs, la culture générale qu’il renforce et le sens critique qu’il aiguise. Étudier à l’université, c’est donc aussi participer objectivement d’une aventure qui est celle du savoir et c’est là, d’une certaine manière, un « sens objectif ». Y participer peut vouloir dire accepter d’être transformé par ce qu’on y découvre.

Présentateurs

Olivier Clain
Professeur au Département de sociologie