Logo Université Laval Logo Université Laval

La correction numérique

Partager :

La correction numérique présente l’avantage de pouvoir être réalisée de multiples façons, à l’aide de différents logiciels, en fonction de vos besoins pédagogiques.

Options logicielles

Type de correctionFonction Exemples de logiciel ou d’assistance technique 
Annotation à l’écranCorriger et commenter des documents de différents formats.Utilisation du mode Révision du logiciel Microsoft Word
InteractionTravailler à plusieurs, de façon synchrone ou asynchrone, dans un document texte, classeur, diaporama, dessin, formulaire (sondage) ou une base de données.Google Docs
Commentaire multimédiaCapturer des images, effectuer un commentaire audio, réaliser une vidéo de rétroaction sur le contenu à l’écran.Jing
Wink
Snagit
Camtasia studio

Correction des examens objectifs par lecteur optique

La Direction des technologies de l’information offre un service de lecteur optique permettant de réaliser rapidement la correction automatisée des examens objectifs (vrai ou faux, questions à choix multiples, questions de type association, etc.) réalisés sur une feuille-réponse.

 

 

En plus de vous fournir un fichier Excel avec les résultats détaillés de vos étudiants, le système génère également des statistiques, colligées dans un rapport, vous permettant d’évaluer la qualité de vos questions d’examen ainsi que des choix de réponse que vous proposez. Vous trouverez un histogramme illustrant la distribution des notes finales des étudiants, un tableau indiquant la proportion de réussite des étudiants pour chaque question, les indices de discrimination des questions, etc. Cet outil s’avère très intéressant pour assurer un suivi de la qualité de vos examens objectifs. Pour un exemple détaillé, consultez le document Exemples de statistiques obtenues lors de la correction d’examens par lecteur optique.

 

Exemple d’histogramme illustrant la distribution des notes finales des étudiants

Pour plus de renseignements sur le fonctionnement de ce lecteur et sur la façon d’interpréter les statistiques fournies dans le rapport, consultez la section sécurisé de la Direction des technologies de l'information.

Aller plus loin