Logo Université Laval Logo Université Laval

L'évaluation formative et sommative

Partager :

Une des tâches essentielles lors la planification de vos cours consiste à déterminer les formes et les méthodes d’évaluation qui vous permettront de faire état du degré d’atteinte des objectifs de votre cours par les étudiants.

En effet, pour assurer la validité du processus d’évaluation, il convient de savoir ce que vous allez évaluer, de quelle façon et à partir de quels outils vous le ferez, et ce, avant même de commencer votre enseignement. Vous pouvez avoir recours à deux formes d’évaluation qui se distinguent en fonction des objectifs que vous souhaitez atteindre : l’évaluation formative et l’évaluation sommative.

L’évaluation formative

L’évaluation formative a pour fonction l’ajustement et l’amélioration des apprentissages pendant le déroulement même d’une séquence d’apprentissage. Elle vise des apprentissages précis et relève d’une ou de plusieurs interventions de nature pédagogique. Elle est effectuée en cours d’activité et vise à faire état des progrès des étudiants et à leur permettre de comprendre la nature de leurs erreurs et des difficultés rencontrées. Elle peut être animée par l’enseignant, mais peut aussi se réaliser sous forme d’autoévaluation ou de rétroaction par les pairs. Aucun point, note ou pourcentage n’y est associé.

Voici quelques exemples d’activité d’évaluation formative que vous pouvez proposer aux étudiants :

  • Résumer les éléments essentiels qu’ils retiennent d’un cours de façon individuelle.
  • Répondre à des questions de type vrai ou faux afin de vérifier leur compréhension d’une notion enseignée.
  • En équipe, expliquer à des collègues ce qu’ils ont compris du contenu présenté.
  • Réaliser une carte conceptuelle des notions importantes vues au cours.
  • Répondre à un questionnaire après avoir lu un chapitre de livre.
  • Remettre une partie d’un travail de session afin d’obtenir de la rétroaction qualitative sur le travail réalisé.


Les activités d’évaluation formative que vous choisissez doivent être en relation directe avec vos évaluations sommatives, pour que ce soit cohérent pour les étudiants et afin de les encourager à les compléter.

Par ailleurs, selon le Règlement des études de l’Université Laval, vous êtes tenus de réaliser, dans vos cours, des activités d’évaluation formative. En effet, avant de procéder à une évaluation sommative, vous devez avoir offert à vos étudiants l’occasion de démontrer leurs apprentissages dans un contexte formatif leur permettant de faire des erreurs, de les repérer et de s’ajuster en vue de l’évaluation sommative.

L’évaluation sommative

L’évaluation sommative ou certificative a pour fonction l’attestation ou la reconnaissance des apprentissages. Elle survient au terme d’un processus d’enseignement et sert à sanctionner ou à certifier le degré de maîtrise des résultats d’apprentissage des étudiants. Elle est sous la responsabilité de l’enseignant et doit être réalisée de façon juste et équitable en reflétant les acquis des étudiants.

Comment choisir convenablement entre le travail de session, l’examen de mi-parcours, les questions à choix multiples, la dissertation? Pour élaborer une activité d’évaluation sommative, vous devez d’abord cerner les objectifs que vous souhaitez évaluer et spécifier quel niveau de performance vous attendez de la part de vos étudiants. Vous devez ensuite réfléchir à la meilleure activité pour permettre aux étudiants de démontrer l’éventail de leurs apprentissages. Chaque méthode comporte ses avantages et ses inconvénients et permet de mesurer des objectifs de niveaux de complexité différents. Pour bien déterminer la méthode qui convient à votre cours, référez-vous aux documents : Tableau des types, définitions et méthodes d’évaluation et le Tableau des activités pédagogiques et des méthodes d’évaluation.

Par ailleurs, lorsque vous donnez un cours qui est offert également par d’autres enseignants, assurez-vous de l’équivalence de vos activités d’évaluation sommatives, de même que de vos critères de correction.

Planifiez vos formes d’évaluation

Comment déterminer quand les évaluations doivent compter ou non? Pour vous aider dans cette démarche, planifiez, dès le début de la session, le chevauchement des formes d’évaluations en fonction de votre cible finale (atteinte des objectifs). Rappelez-vous que vos évaluations sommatives doivent être précédées d’évaluations formatives. Pour faciliter votre travail, inspirez-vous du schéma proposé par Lussier (2009):

Lussier, S. & Bélanger, D.-C. (2009). Petit tour d’horizon sur l’évaluation formative. Service de développement pédagogique, Collège de Maisonneuve.

Aller plus loin

Participer à une formation

Autres ressources pédagogiques qui pourraient vous intéresser...