Logo Université Laval Logo Université Laval

L'approche pédagogique inclusive

Partager :

Repenser son cours selon une approche inclusive, c’est diversifier ses méthodes d’enseignement et d’apprentissage, varier ses stratégies d’évaluation, revisiter son site de cours ou adapter son enseignement, tout en respectant les intentions pédagogiques du cours et sans réduire le niveau d’exigence.

Dans une perspective inclusive, les approches retenues tendent à répondre à tous les apprenants et à leurs besoins d’apprentissage; la diversité est vue comme la normalité.

La diversité, c’est la variété de caractéristiques qui définissent un individu : « aptitudes à communiquer, culture, état civil, capacité d’être présent en classe, capacités d’apprentissage, intelligence, champs d’intérêt, capacités cognitives, valeurs, habiletés sociales, soutien familial, styles d’apprentissage, âge, statut socio-économique, croyances religieuses, orientation sexuelle, ethnicité, capacités physiques et sensorielles, groupe ethnique, sexe ». (Burgstahler et Cory, 2008,traduction libre : Beaudoin, 2013).


L’approche inclusive se fonde sur une « reconnaissance de la variabilité des apprenants » (Centre de recherche pour l’inclusion scolaire et professionnelle des étudiants en situation de handicap (CRISPESH)).

La variabilité des apprenants (CRISPESH, 2014)

La conception universelle de l’apprentissage

La Conception Universelle de l’Apprentissage (CUA) est une stratégie éducative favorisant l’inclusion et l’apprentissage de tous les étudiants, en anticipant les besoins variés de ces derniers. La CUA « offre un canevas pour la création de buts, de méthodes, d’évaluations et de matériel éducatif qui fonctionnent pour tous les individus. Il ne s’agit pas d’un modèle unique qui s’applique à tous, mais plutôt d’une approche flexible » (Rose et Meyer, 2002, traduction libre : Bergeron, Rousseau et Leclerc, 2011).

La CUA repose sur trois grands principes, qui consistent à offrir plusieurs moyens :
•    de représentation ;
•    d’action et d’expression ;
•    d’engagement.

Ces principes sont divisés en neuf lignes directrices. À celles-ci sont associés des points de contrôle qui permettent de mettre en œuvre la CUA. Le Center for Applied Special Technology (CAST) a élaboré un tableau présentant les lignes directrices de la CUA. De plus, le document Lignes directrices sur la conception universelle de l’apprentissage (Universal Design for Learning – UDL) : texte intégral présente, de façon détaillée, les trois principes de la CUA et leurs déclinaisons. Pour chacun des points de contrôle, des exemples concrets d’application sont proposés.

La conception universelle de l’apprentissage (CRISPESH, 2014)


Si vous souhaitez appliquer la CUA dans l’un de vos cours, vous pourriez d’abord évaluer vos pratiques en réalisant ce questionnaire. Vous constaterez probablement que vous adoptez déjà plusieurs bonnes pratiques. Analysez ensuite les lignes directrices en fonction de votre cours et voyez quels éléments pourraient être bonifiés. Pour vous aider, consultez le document Exemples de pistes de solution favorisant une approche pédagogique inclusive. Vous y trouverez une banque de pistes de solutions (divisées en trois catégories), telles que :

 

Présentation des contenus

 

Méthodes pédagogiques
  • Intégrer une activité utilisant les cartes conceptuelles (à construire durant le cours, comme outil de révision ou pour une évaluation).
  • Proposer des situations authentiques (pour une activité pédagogique ou une évaluation).
  • Encourager et soutenir les occasions de soutien entre les pairs (tutorat, activité collaborative de révision, correction formative du travail d’un collègue, etc.).
  • Prévoir et faire des activités d’activation des connaissances et de consolidation des connaissances.

 

Évaluation des apprentissages
  • Proposer un choix de modalités d’évaluation, pour une même évaluation (faire un travail long ou faire une présentation audiovisuelle, sur le même sujet).
  • Utiliser la correction numérique (commentaires audio ou correction à l’écran). 
  • Proposer une tâche signifiante aux étudiants en les laissant choisir le sujet de leur travail.
  • Varier les modalités d’évaluation au cours d’une même session (présentation orale, travail long, examen, etc.).

Des avantages

Les avantages de repenser son cours selon une approche inclusive sont non négligeables. Pour l’enseignant, on rapporte une amélioration de la qualité de son cours et de son enseignement, un engagement dans une pratique réflexive sur son rôle de pédagogue et une réduction des demandes d’accommodements individuels et des mesures logistiques. Pour les étudiants, l’approche inclusive permettrait une augmentation de l’autonomie et de l’engagement, une diminution du stress relié aux demandes d’accommodements et une augmentation de la motivation. (Bergeron, Rousseau et Leclerc, 2011 ; PCUA, 2016).

Enfin, rappelez-vous que de petits changements peuvent faire une grande différence !

Aller plus loin

Autres ressources pédagogiques qui pourraient vous intéresser...