Logo Université Laval Logo Université Laval

Demandes de révision de notes

Partager :

Vous déployez beaucoup d’énergie pour développer des outils d’évaluation valides et fiables. Vous veillez à ce que vos consignes soient claires et explicites. Vous manifestez une grande préoccupation à corriger de manière objective et équitable les copies des étudiants. Malgré tous ces efforts, il est possible qu’un étudiant vous exprime son insatisfaction quant au résultat obtenu dans une évaluation.

Un processus règlementé

Le Règlement des études de l’Université Laval est très explicite quant à la démarche que doit suivre un étudiant qui croit être victime d’une erreur de correction ou d’un traitement inéquitable. Cette demande de révision de note doit d’abord être motivée, c’est-à-dire que l’étudiant doit présenter par écrit les motifs justifiant sa requête. La demande doit également se faire dans un délai de dix jours ouvrables après la communication des résultats si l’évaluation a été faite en cours de session ou avant la fin de la période de modification de choix de cours de la session suivante, si l’évaluation a eu lieu en fin de session.

Certaines facultés ou certains départements se sont dotés de règles particulières concernant le processus de révision de notes. Il peut arriver également que l’étudiant doive présenter sa demande de révision par l’intermédiaire d’un formulaire préétabli par sa faculté d’appartenance. Informez-vous auprès de la direction de votre département ou de votre faculté pour vous en assurer.

Analyser une demande de révision de note

Prenez connaissance de l’argumentaire de l’étudiant et analysez-le avec une certaine distance critique. Vous pouvez d’abord vérifier si l’insatisfaction repose sur une mauvaise interprétation du corrigé, de la grille de correction, des rétroactions fournies, de la manière dont vous avez calculé les points ou de la façon dont vous avez appliqué les mesures décrites dans votre plan de cours. Vous pouvez ensuite analyser les réponses ou les copies des autres étudiants et vérifier l’indice de discrimination s’il est disponible. Par exemple, le fait que des étudiants ayant obtenu une note élevée à un examen aient moins bien réussi une question peut révéler la présence d’une ambiguïté.  Si des doutes persistent, vous pouvez demander l’avis d’un collègue enseignant ou d’un conseiller en formation, tout en préservant l’anonymat de l’étudiant.

Décision et appel

Dans un délai de dix jours ouvrables suivant sa demande, vous devez informer l’étudiant de votre décision. À défaut de quoi, vous êtes présumé avoir maintenu la note initiale. La révision peut se conclure par une note maintenue, révisée à la hausse ou révisée à la baisse. Le règlement prévoit également une procédure permettant à l’étudiant insatisfait d’en appeler de la décision rendue par l’enseignant en transmettant sa demande de révision de note au directeur de département concerné dans un délai de dix jours ouvrables suivants la réception de la décision de l'enseignant. La direction de département devra alors rendre et transmettre la décision sans appel dans les 20 jours ouvrables.

Aller plus loin

Autres ressources pédagogiques qui pourraient vous intéresser...